Cinq morts, dont trois membres du Hezbollah, dans des frappes israéliennes à la frontière syro-libanaise

Cinq morts, dont trois membres du Hezbollah, dans des frappes israéliennes à la frontière syro-libanaise

| mardi 11 juin 2024

Cinq personnes ont été tuées avant minuit lundi, dont trois Syriens travaillant avec le Hezbollah, dans des frappes israéliennes visant un convoi de camions entrant au Liban en provenance de la Syrie voisine, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme et une source militaire.

Rami Abdul Rahman, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, a déclaré à l'AFP: "Les frappes aériennes israéliennes ont visé un convoi de camions dans la région près de la frontière libanaise à Al Qusayr... alors que le convoi se dirigeait de la Syrie vers le Liban. Les frappes ont entraîné la mort de cinq personnes, dont trois ressortissants syriens travaillant avec le Hezbollah et deux Libanais."

Il a mentionné que cinq personnes avaient été blessées, tandis que deux autres avaient disparu.

L'Observatoire a ajouté: "Simultanément, des missiles de défense aérienne syriens ont été lancés pour contrer l'attaque israélienne."

Une source militaire a déclaré à l'AFP qu '" au moins trois membres du Hezbollah ont été tués par neuf missiles israéliens visant des pétroliers."

La source a ajouté que ces frappes ont également visé un bâtiment dans la région libanaise de Hermel, à environ 140 kilomètres de la frontière israélienne, " près de la localité syrienne de Hawsh al-Sayyid Ali, et l'ont complètement détruit."

De son côté, l'armée israélienne a annoncé avoir mené des frappes dans le sud du Liban, notant qu'elle avait mené ces opérations à la suite de la chute d'un de ses drones lundi au-dessus du Liban.

Rejoignez la chaîne YouTube maintenant, Cliquez ici

AFP

Suite News

Actualité à la Une

Exclusive