Liban: Fermeture des écoles et des universités publiques et privées vendredi

Liban: Fermeture des écoles et des universités publiques et privées vendredi

| vendredi 15 octobre 2021

AA/ Beyrouth

Le gouvernement libanais a annoncé, jeudi, la fermeture de toutes les écoles et universités publiques et privées, vendredi, sur fond d'affrontements sanglants survenus dans la capitale, Beyrouth, entrainant 6 morts et 32 ​​blessés.

Le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, Abbas Halabi, a déclaré dans un communiqué, "toutes les écoles, instituts et universités publics et privés seront fermés demain, vendredi".

Halabi a expliqué que cette décision est intervenue "à l'issue de la décision du Premier ministre Najib Mikati, imposant une fermeture générale en signe de deuil pour les martyrs tombés à la suite des affrontements survenus jeudi à Beyrouth".

Plus tôt jeudi, des affrontements armés ont eu lieu à Beyrouth, faisant 6 morts et 32 ​​blessés.

Les événements ont commencé par des tirs massifs lors d'une manifestation organisée par des partisans des mouvements « Hezbollah » et « Amal » (chiites) pour dénoncer les décisions de l'enquêteur judiciaire dans l'affaire de l'explosion du port de Beyrouth, le juge Tarek Bitar.

Les tirs ont été intenses à Tayyouné, située entre la zone à majorité chiite de Chiyah et la zone à majorité chrétienne d'Aïn el-Remmaneh - Badaro, et ont duré environ 5 heures.

Dans un communiqué commun, le "Hezbollah" et "Amal" ont imputé la responsabilité de ces événements à des "groupes armés" affiliés au parti "Forces libanaises", des allégations démenties et qualifiées de " fausses accusations" par le parti en question.

Rejoignez la chaîne YouTube maintenant, Cliquez ici


Suite News

Actualité à la Une

Exclusive