Rémunérations des employés du secteur public en chiffres

Rémunérations des employés du secteur public en chiffres

| jeudi 13 janvier 2022

Agence “Akhbar al-Yawm”

Les chiffres publiés par le ministère libanais des Finances indiquent que la rémunération totale des employés du secteur public s'élève à 4,486 milliards de livres libanaises, soit 2,9 milliards de dollars au premier semestre 2021, soit une baisse de 9% par rapport aux 4,926 milliards de livres libanaises, soit 3,3 milliards de dollars sur la même période en 2020. Les chiffres du dollar américain sont calculés en fonction du taux de change officiel de la livre libanaise par rapport au dollar américain. Les salaires, traitements, indemnités et prestations sociales représentaient 64,7 % de la rémunération totale, suivis des pensions (27%), des transferts aux institutions publiques pour couvrir les salaires (4,5%) et des indemnités de cessation de service (3,7 %). En outre, les indemnités de licenciement ont diminué de 18%, les pensions de retraite de 14,3%, les transferts aux institutions publiques pour couvrir les salaires de 11,4% et les salaires et traitements, indemnités et prestations sociales de 5,6%.

Les rémunérations  du secteur public représentaient la catégorie la plus importante des dépenses courantes initiales, représentant 72 % de ces dépenses au premier semestre de 2021, comparativement à 71 % pour la même période en 2020. La rémunération des employés du secteur public s'est élevée à 51% des dépenses publiques totales au premier semestre 2021, contre 47,8% pour la même période en 2021. Ces compensations ont acquis 49,8% des revenues publiques totales au premier semestre 2021 contre 70,8% sur la même période en 2020. Ces chiffres ont été publiés dans le rapport économique hebdomadaire du Groupe de la Banque Byblos (Lebanon This Week).

Parallèlement, les salaires, indemnités et prestations sociales versés aux employés du secteur public se sont élevés à 2 904 milliards de livres libanaises, soit 1,93 milliard de dollars au premier semestre 2021, contre 3 077 milliards de livres libanaises (2 milliards de dollars) au cours de la même période en 2020. Cette catégorie comprend les salaires de base, les allocations, les contributions aux coopératives de fonctionnaires, ainsi que les contributions à d'autres fonds communs de placement qui fournissent une assurance maladie à certaines catégories de fonctionnaires, en particulier les juges civils et religieux, et les employés de la Chambre des représentants. La répartition des salaires, traitements et allocations aux employés du secteur public montre que les soumissions ont diminué de 84,2 millions de dollars, les allocations et autres paiements aux civils ont diminué de 25,2 millions de dollars, les allocations ont diminué de 9,95 millions de dollars, tandis que les salaires de base ont augmenté de 4 millions de dollars d'une année à l'autre. Les allocations comprennent la valeur de l'indemnité de transport, des heures supplémentaires et des allocations familiales, tandis que les autres paiements aux civils comprennent les contributions aux mutuelles et à la Caisse de sécurité sociale, ainsi que les allocations. Les salaires de base ont atteint 1,48 milliard de dollars au premier semestre de 2021, presque inchangés, tandis que les soumissions ont diminué de 24 % à 265,3 millions de dollars, les autres paiements ont diminué de 20 % à 100,8 millions de dollars et les affectations ont diminué de 14,6 % par rapport à 58,4 millions de dollars au premier semestre de 2020.

En outre, les salaires et indemnités pour les militaires se sont élevés à 1,3 milliard de dollars, ce qui représente 68,3% des salaires, traitements, indemnités et prestations sociales versés au secteur public au premier semestre de 2021, suivis des traitements et indemnités pour le secteur de l'éducation publique de 315,8 millions de dollars (16,4% du total), suivis des traitements et indemnités pour les fonctionnaires de 190,4 millions de dollars (10%), puis la contribution du gouvernement à la Coopérative des employés de l'État s'est élevée à 83,6 millions de dollars (4,3%), et les traitements et indemnités des agents des douanes se sont élevés à 22 millions de dollars (1,1 %). En outre, les traitements et allocations de l'armée libanaise se sont élevés à 827,2 millions de dollars, soit 63% du total des traitements et allocations de l'armée, suivis des traitements de la sécurité intérieure de 364,8 millions de dollars (27,7%), des traitements de la sécurité publique de 93 millions de dollars (7,1%) et des traitements de la sécurité de l'État de 29,85 millions de dollars (3,6%).

Rejoignez la chaîne YouTube maintenant, Cliquez ici


Suite News

Actualité à la Une

Exclusive