Envoi de fonds vers le Liban en 2023

Envoi de fonds vers le Liban en 2023

| mardi 19 décembre 2023

Le Liban est la 32ème plus grande destination au monde

La Banque mondiale a estimé les envois de fonds des expatriés au Liban à 6,37 milliards de dollars en 2023, soit une baisse de 1% par rapport aux 6,44 milliards de dollars en 2022, après une augmentation de 1,3% en 2022 par rapport à l'année précédente.

De plus, la Banque mondiale a révisé ses estimations des transferts de fonds des expatriés vers le Liban à 6,44 milliards de dollars en 2022 contre une prévision précédente de 6,45 milliards de dollars. À titre de comparaison, la banque a estimé que les envois de fonds des expatriés vers les pays en développement ont augmenté de 3,8% et qu'ils ont diminué de 5,7% vers les pays arabes en 2023.

Sur la base de ces chiffres, le Liban sera la 32e plus grande destination au monde pour les envois de fonds de la diaspora et la 22e plus grande parmi les économies en développement en 2023. Les envois de fonds des expatriés vers le Liban étaient supérieurs à ceux vers la Serbie (6,1 milliards USD), le Tadjikistan (5,7 milliards USD), le Sri Lanka (5,4 milliards USD) et inférieurs à ceux vers le Honduras (8,8 milliards USD), le Salvador (8,1 milliards USD) et la Russie (6,8 milliards USD) parmi les économies en développement. Le Liban était également la troisième destination des envois de fonds des expatriés parmi 16 pays arabes, derrière l'Égypte (24,2 milliards USD) et le Maroc (12,1 milliards USD). Les résultats de cette enquête ont été rapportés dans le Rapport économique hebdomadaire du Groupe de la Banque Byblos "Lebanon This Week".

Les envois de fonds de la diaspora au Liban représentent 0,7% du total des envois de fonds des expatriés dans le monde en 2023, contre 0,8% en 2022. Ces envois de fonds représentent 1% du total des envois de fonds des expatriés vers les économies en développement en 2023 et 2022, alors qu'ils représentent 10,1% du total des envois de fonds vers les pays arabes en 2023 contre 9,6% en 2022.

De plus, la Banque mondiale a estimé que les envois de fonds des expatriés vers le Liban annuleront l'équivalent de 27,5% du PIB en 2023, ce qui constitue le quatrième pourcentage le plus élevé au monde, derrière le Tadjikistan (48,2% du PIB), Tonga (40,6% du PIB), et Samoa (31,9% du PIB). Les envois de fonds des expatriés au Liban représentaient 14% du PIB en 2019, 26,7% du PIB en 2020, 32,6% du PIB en 2021 et 30,5% du PIB en 2022.

La Banque mondiale a estimé le volume des envois de fonds de la diaspora vers les pays arabes, à l'exclusion de la Palestine, à 63,2 milliards de dollars américains en 2023, contre 67 milliards de dollars américains en 2022, soit 2,27% du PIB de la région en 2023 contre 2,32% du PIB de la région en 2022.

Rejoignez la chaîne YouTube maintenant, Cliquez ici

Akhbar Al Yawm

Suite News

Exclusive