Prêts utilisés par le secteur privé jusqu'à fin juin 2023

Prêts utilisés par le secteur privé jusqu'à fin juin 2023

| mardi 23 janvier 2024

Exclusif, agence “Akhbar al-Yawm”

Les chiffres publiés par la Banque du Liban indiquent que le total des prêts dont a bénéficié le secteur privé auprès des banques commerciales et des institutions financières au Liban s'élevait à 190 000 milliards de livres libanaises à fin juin 2023, contre 39 446,6 milliards de livres libanaises à fin 2022 et 46 436,5 milliards de livres libanaises à fin juin 2022. En dollars américains, le total des prêts dont a bénéficié le secteur privé auprès des banques commerciales et des institutions financières au Liban s'élevait à 12,9 milliards USD à fin juin 2023, contre 26,2 milliards USD à fin 2022 et 30,8 milliards USD à fin juin 2022. La baisse des chiffres en dollars américains des prêts au secteur privé est principalement due à la variation du taux de change officiel de la livre libanaise par rapport au dollar à 15 000 livres libanaises pour un dollar (1 507,5 livres libanaises auparavant) début février 2023, tandis que l'augmentation des prêts en livres libanaises au cours du premier semestre est due à l'impact du nouveau taux de change officiel. Ces chiffres détaillés sont parus dans le rapport économique hebdomadaire du Groupe Bancaire Byblos "Lebanon This Week".

La diminution du portefeuille de prêts utilisés pour le secteur privé est principalement due à la décision des clients de régler leurs prêts prématurément, aux emprunteurs remboursant leurs prêts libellés en devises étrangères à des valeurs inférieures à celles du prêt initial par chèques sur les comptes locaux ou en livres libanaises sur la base du taux de change officiel précédent, à la demande limitée de nouveaux prêts dans un contexte d'incertitude politique et économique, au manque de liquidité et à la réticence des prêteurs à prendre des risques dans des conditions difficiles dans le pays.

Les chiffres en dollars américains ont été calculés selon le taux de change officiel de la livre libanaise par rapport au dollar américain, qui était de 1 507,5 livres libanaises pour un dollar jusqu'à fin décembre 2023 et sur la base du nouveau taux de change officiel de 15 000 livres libanaises pour un dollar à partir de fin février 2023.

La répartition des bénéficiaires des prêts du secteur financier par secteurs économiques indique que les prêts bénéficiant du secteur du commerce et des services s'élevaient à 69 922 milliards de livres libanaises, soit 36,2% du total des prêts à fin juin 2023, suivis du secteur des contrats et de la construction avec 48 572,2 milliards de livres libanaises (25,2%), des prêts personnels avec 27 767. 8 milliards de livres libanaises (14,4%), et le secteur industriel avec 25 340 milliards de livres libanaises (13%), le secteur de l'intermédiation financière avec 12 294. 3 milliards de livres libanaises (6,4%), le secteur agricole avec 3 381. 7 milliards de livres libanaises (1,8%), tandis que les autres secteurs représentaient les 5 721,7 milliards de livres libanaises restantes (3%). Par ailleurs, les prêts au logement qui font partie des prêts utilisés pour les prêts personnels s'élevaient à 9 827,7 milliards de livres libanaises à fin juin 2023.

La répartition des prêts par type indique que le total des prêts pour l'assurance immobilière s'élevait à 67 366,2 milliards de livres libanaises, soit 35% des prêts du secteur financier au secteur privé à fin juin 2023. Il a été suivi par des prêts avec garanties personnelles de 27 013,6 milliards de livres libanaises (14%), puis des prêts contre des valeurs financières de 6 996,2 milliards de livres libanaises (3,6%), des prêts contre des garanties de trésorerie ou des garanties bancaires de 5 768 milliards de livres libanaises (3%), des prêts contre d'autres garanties réelles de 2 530,8 milliards de livres libanaises (1,3%), tandis que les prêts à découvert s'élevaient à 83 325 milliards de livres libanaises, soit 43,2% du total.

De plus, la répartition des prêts utilisés dans le secteur du commerce et des services indique que le commerce de gros représentait 34,7% du total des prêts du secteur du commerce et des services à fin juin 2023, suivi du commerce de détail avec 22,5%, des services immobiliers, de la location et de l'emploi avec 16%, le secteur des transports et de l'entreposage avec 13,7%, le secteur de l'hôtellerie et de la restauration avec 9,6% et les services culturels avec 3,7%.

Les prêts personnels représentaient 76,7% du nombre de bénéficiaires du total des prêts à fin juin 2023, suivis des prêts au secteur du commerce et des services (15,2% des bénéficiaires), au secteur industriel (4,65% des bénéficiaires), au Secteur de la sous-traitance et de la Construction (2% des bénéficiaires), au secteur agricole (1,4% des bénéficiaires) et au secteur du courtage financier (1% des bénéficiaires), tandis que les autres secteurs représentaient les 5,9% restants des bénéficiaires des prêts.

Le nombre total de bénéficiaires atteignait 195 594 à fin juin 2023, ce qui représente une baisse de 43 285 bénéficiaires, soit de 18% par rapport à la fin de l'année 2022 et une baisse de 69 035 bénéficiaires (-26%) par rapport à fin juin 2022; aussi, 56,4% des bénéficiaires ont reçu des prêts inférieurs à cinq millions de livres libanaises à fin juin 2023, suivis des bénéficiaires de prêts allant de 100 millions de livres libanaises à 500 millions de livres libanaises (17%), bénéficiaires de prêts de l'ordre de 25 millions de livres libanaises à 100 millions de livres libanaises (12%), bénéficiaires de prêts allant de cinq millions de livres libanaises à 25 millions de livres libanaises (9,2%), bénéficiaires de prêts allant d'un milliard de livres libanaises à Cinq milliards de livres libanaises (2,3%), bénéficiaires de prêts compris entre 500 millions de livres libanaises et un milliard de livres libanaises (1,7%), bénéficiaires de prêts dépassant 10 milliards de livres libanaises (0,9%) et bénéficiaires de prêts compris entre cinq milliards de livres libanaises et 10 milliards de livres libanaises (0,5%).

Beyrouth et sa banlieue représentaient 82,6% du total des prêts du secteur financier et 56,6% du nombre de bénéficiaires à fin juin 2023. Elle est suivie par la région du Mont Liban avec 9% du total des prêts et 15,5% du nombre de bénéficiaires, puis le sud Liban avec 3% du total des prêts et 8,7% du nombre de bénéficiaires, le nord Liban avec 2,8% du total des prêts et 12,2% du nombre de bénéficiaires, et la région de la Bekaa avec 2,5% du total des prêts et 7% du nombre de bénéficiaires.

Parallèlement, le total des engagements hors budget des banques et des institutions financières s'élevait à 584,0,86 milliards de livres libanaises (38,9 milliards USD) à fin juin 2023, contre 78 669,4 milliards de livres libanaises (52,2 milliards USD) à fin 2022. Ces engagements comprennent des garanties d'une valeur de 555 843 milliards de livres libanaises, soit 95,2% du total, suivies des promesses de signer 14 235,2 milliards de livres libanaises (2,4%), des promesses sur des obligations d'une valeur de 9 313 livres libanaises. 6 milliards (1,6%), opérations à terme pour 3 935 livres libanaises. 7 milliards de livres libanaises (0,7%) et des promesses de financement de 696 milliards de livres libanaises (0,1%), tandis que les autres promesses s'élevaient à 62,8 milliards de livres libanaises (0,01%).

 

Rejoignez la chaîne YouTube maintenant, Cliquez ici

Akhbar Al Yawm

Suite News

Actualité à la Une

Exclusive