Sissi entame son troisième mandat sur fond de grave crise économique

Sissi entame son troisième mandat sur fond de grave crise économique

| lundi 01 avril 2024

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi prêtera serment cette semaine pour entamer son troisième mandat consécutif, sur fond de grave crise économique couplée à une situation des droits humains "catastrophique", estiment les experts.

Au pouvoir depuis une décennie, M. Sissi, 69 ans, débutera ce nouveau mandat mercredi, plus de trois mois après sa réélection sans surprise avec 89,6% des voix face à trois candidats peu connus du grand public. Son nouveau mandat, de six ans, est censé être le dernier conformément à la Constitution égyptienne.

M. Sissi devrait prêter serment mardi matin devant le Parlement dans la nouvelle capitale administrative, à une cinquantaine de kilomètres à l'est du Caire, selon le député Moustafa Bakri, réputé proche du pouvoir. Selon lui, le gouvernement devrait présenter sa démission dans la foulée de l'investiture de M. Sissi, bien que "la Constitution ne l'y oblige pas".

M. Sissi entame son nouveau mandat alors que deux tiers des 106 millions d'habitants vivent en dessous ou juste au-dessus du seuil de pauvreté. L'Egypte a également vu la valeur de sa monnaie divisée par trois et sa dette multipliée par autant. Et avec une grave pénurie de devises étrangères qui paralyse le commerce, le coût de la vie dans cette économie dépendante des importations n'a cessé d'augmenter, avec une inflation caracolant à 35%.

"Je n'ai pas trouvé un pays mais du n'importe quoi et on m'a dit 'tiens, prends ça!'", s'est justifié M. Sissi auprès des Egyptiens lors d'un discours en mars.

Rejoignez la chaîne YouTube maintenant, Cliquez ici


Suite News