Gemayel demande à Nasrallah "d'ouvrir la terre" au lieu d' "ouvrir la mer" aux Syriens

Gemayel demande à Nasrallah "d'ouvrir la terre" au lieu d' "ouvrir la mer" aux Syriens

| mercredi 15 mai 2024

Le chef du Kataeb, le député Sami Gemayel, a accusé le Hezbollah d'entraver le retour des réfugiés syriens dans leur pays, avant une session du Parlement qui a discuté mercredi de la crise des réfugiés et d'un don de 1 milliard d'euros de l'UE au Liban.

"Nous exhortons (le chef du Hezbollah Sayyed Hassan) Nasrallah à ouvrir les frontières terrestres pour que les Syriens puissent rentrer", a déclaré Gemayel, accusant le Hezbollah de contrôler les frontières libano-syriennes.

Nasrallah avait exhorté les autorités libanaises à ouvrir la mer aux bateaux de migrants pour rejoindre l'Europe, au milieu d'une montée du sentiment anti-syrien et des accusations selon lesquelles l'Occident cherche à garder les réfugiés au Liban.

"Nasrallah contrôle les passages illégaux et dirige le gouvernement avec ses alliés", a déclaré Gemayel. "La décision du gouvernement est entre les mains du Hezbollah et de Nasrallah", a-t-il ajouté.

Gemayel a déclaré que Nasrallah pouvait fermer la frontière aux réfugiés syriens arrivant au Liban et les ouvrir pour que les réfugiés retournent en Syrie. "À mon avis, ce serait plus facile que d'ouvrir les mers", a-t-il accusé.

Dans une allocution télévisée lundi, Nasrallah a appelé à "une décision nationale qui dit: nous avons ouvert la mer... quiconque veut partir pour l'Europe, pour Chypre, la mer est devant vous. Prenez un bateau et montez à bord."

Rejoignez la chaîne YouTube maintenant, Cliquez ici