Al-Baysari est encore une fois en tête des présidentiables…

Al-Baysari est encore une fois en tête des présidentiables…

Chadi Hileneh | jeudi 06 juin 2024

Chadi Hileneh, agence “Akhbar al-Yawm”

La position du duo chiite empêche tout développement au niveau de la présidence

Le Hezbollah s'en tient à l'ancien ministre Sleiman Frangieh, en tant que candidat unilatéral à la présidence de la République, sans montrer aucune volonté de discuter d'autres options, malgré la tentative de l'envoyé présidentiel français Jean-Yves Le Drian, de convaincre les équipes de "l'Axe de la résistance" et de "l'opposition", d'aller vers la "troisième option", étant la seule voie possible pour sortir de l'impasse présidentielle.

Alors que le Qatar joue un rôle de compromis présidentiel en avançant plusieurs noms qu'il juge appropriés pour la présidence, et exhortant les parties libanaises concernées qui se rendent successivement à Doha à se mettre d'accord.

Dans ce domaine, des informations rapportées à l'agence "Akhbar al-Yawm", selon lesquelles le nom du Directeur Général par intérim de la Sûreté Générale, le Général de Division Elias al-Baysari, est revenu est en tête des présidentiables, et a été avancé notamment par des responsables qataris, parmi les noms proposés pour la troisième option, mais d'autre part, les Qataris ont entendu du délégué du député Ali Hassan Khalil (duo chiite), ces derniers jours, que son équipe adhère toujours à la nomination de Frangieh, ce qui empêche d'enregistrer tout développement ou progrès au niveau de la présidence.

Dans le même contexte, le chef du CPL, Gebran Bassil, a déclaré lors d'une interview télévisée, que le Qatar a suggéré le nom d'al-Baysari pour la présidence, mais il a refusé d'entrer dans les noms, préférant dire: "tout notre système sectaire est faible et je suis avec le renforcement des pouvoirs du président".

En parallèle, des proches de Bassil ont expliqué que le CPL et le bloc du "Liban fort" avec sa majorité pourraient ne pas être opposés à l'élection d'Al-Baysari, à condition qu'il obtienne un consensus de tous les partis sur sa candidature.

 

Rejoignez la chaîne YouTube maintenant, Cliquez ici

Akhbar Al Yawm

Suite News

Actualité à la Une

Exclusive