La récente épidémie de choléra au Liban "est sous contrôle"

La récente épidémie de choléra au Liban "est sous contrôle"

| jeudi 08 décembre 2022

La récente épidémie de choléra au Liban "est sous contrôle", a déclaré hier le ministre de la Santé Firass Abiad, tandis que l'Autorité du fleuve Litani (LRA) a annoncé que le choléra avait été détecté dans 40% des échantillons d'eau prélevés dans différentes zones le long du fleuve. Abiad a ajouté que le vaccin contre le choléra a été administré à 500 000 personnes sur les 600 000 ciblées par la campagne de vaccination lancée le mois dernier.

Le Liban a enregistré 655 cas confirmés de choléra et 23 décès à ce jour. « Les principales zones ciblées dans la [seconde phase de la] campagne de vaccination seront Tripoli, Dinnieh, les villages restants du Akkar (tous situés dans le nord du Liban), Baalbeck (vallée de la Bekaa) et les localités le long du fleuve Litani », a poursuivi Abiad, fixant un objectif d'inoculation 1,5 fois plus élevé que le cycle de dosage précédent.

Le même jour, la LRA annonce la présence de choléra dans 4 échantillons sur 10 prélevés dans la Bekaa à partir d'une source à Chtaura ; dans la rivière de Berdawni à Zahlé ; et à Marj, près d'un camp de réfugiés syriens. La LRA a lié la contamination au "rejet d'eaux usées non traitées", soulignant que la maladie était présente dans les zones "des camps de déplacés syriens, des points d'évacuation des eaux usées ou des hôpitaux".

Rejoignez la chaîne YouTube maintenant, Cliquez ici


Exclusive