Les forces d’occupation: L’armée libanaise n’ait pas été la cible

Les forces d’occupation: L’armée libanaise n’ait pas été la cible

| mercredi 06 décembre 2023

L’armée d’occupation israélienne a annoncé mercredi qu’elle examinait une frappe qui a endommagé les forces libanaises dans le sud du Liban, en référence aux bombardements hostiles de mardi, qui ont causé la mort d’un soldat libanais et en ont blessé trois autres.

L’armée israélienne a déclaré dans un communiqué : « Les Forces armées libanaises n’étaient pas la cible de la frappe. Tsahal regrette cet incident. l’incident est à l’étude.

L’armée israélienne a affirmé que ses soldats avaient agi « en état de légitime défense pour repousser une menace imminente détectée depuis le Liban » à partir d’une « zone de lancement et d’un point d’observation connus » utilisés par le Hezbollah.

La force de maintien de la paix des Nations unies (FINUL) a déclaré mardi dans un communiqué qu’il s’agissait du premier soldat de l’armée libanaise tué pendant les hostilités, ajoutant que l’armée libanaise n’était pas engagée dans un conflit avec Israël.

Dans un communiqué, le commandement de l’armée libanaise a pleuré « le sergent Abdul Karim al-Mokdad, qui est tombé en martyr à la suite du bombardement d’un centre militaire de l’armée dans le sud du Liban par l’ennemi israélien ».

Cela survient alors que les escarmouches et les bombardements mutuels entre l’armée d’occupation israélienne et le Hezbollah se poursuivent à la frontière sud du Liban, depuis le début de la guerre contre Gaza le 7 octobre.

Rejoignez la chaîne YouTube maintenant, Cliquez ici

Sawt Beirut International

Exclusive